Comment réagir en cas d'accident!

Ici c'est l'endroit où il faut venir pour organiser des arsouilles!!!

Moderators: obimic, alains, mrbrikolage

User avatar
Limp
Geneva-Racing Team Member
Posts: 1400
Joined: 28 Jan 2004, 18:54
Moto: BMW K1600GT / Harley Forty Eight
Location: Genf

Comment réagir en cas d'accident!

Unread post by Limp » 03 Oct 2005, 19:09

J'ai trouvé ceci sur le forum de nos amis savoyard, et je pense que ça peut servir à tout le monde... Bonne lecture
Article publié dans la revue "Moto Verte" dans la rubrique "Allo Doc", mensuelle... avec quelques remarques bien senties que vous aurez formulés.



Préambule et objectifs

En balade ou en course, nous avons été ou serons tous confrontés tôt ou tard à une victime : un ami, un concurrent allongé auprès de sa monture après une chute. L’épisode peut se solder par une simple chute sans gravité avec seulement un levier d’embrayage tordu.
Mais ce peut être plus sérieux avec nécessité de mettre en jeu la chaîne des secours.

La chaîne de secours et de soins (y compris et surtout en enduro) ne peut fonctionner sans son premier maillon, le témoin (c’est vous qui arrivez auprès d’une victime !) qui évite le suraccident, fait un bilan et donne l’alerte.

Eviter le suraccident

Un blessé suffit !!!
Lorsque vous arrivez auprès d’une moto en travers du chemin, son pilote allongé, vous devez avertir les concurrents suivants du danger.
Si vous êtes seul, vous béquillerez votre moto en amont, bien visible en travers de la piste afin que les pilotes ralentissent.
Idéalement, si vous roulez en groupe, l’un d’entre vous avertira les suivants en se postant en amont de l’accident.
Il faudra aussi mettre quelqu'un ou quelque chose pour prévenir les usagers arrivant en sens inverse. Cette remarque est valable sur la route mais aussi sur les chemins si vous vous baladez. Faite attention à la visibilté. Ne pas placer le "balisage" dans un virage ou après un sommet de côte mais AVANT le virage ou le sommet de la côte. Placer le suffisament loin pour laisser le temps au gens de ralentir (laisser 100 ou 150 m sur la route par exemple


Le bilan

Il sera fait en deux temps. Tout d’abord en observant une des fonctions vitales : la fonction nerveuse, c’est l’état de conscience.
Ensuite, en inspectant et en questionnant la victime, vous ferez un bilan des lésions.

Fonction nerveuse, état de conscience

Poser une question simple :
" ça va, vous m’entendez ? "
" quel est votre nom ? "

Donner un ordre simple :
" serrez moi la main ! "
" ouvrez les yeux ! "

Si la victime répond ou obéit, elle est consciente, dans le cas contraire, elle est inconsciente.

BILAN LESIONNEL

Vous complétez le bilan avant de donner l’alerte.
Déboutonner la veste, desserrer le col, la ceinture.
Attention en faisant ces gestes à ne pas trop bouger la victime et principalement sa tête.
NE PAS ENLEVER LE CASQUE.
Si la personne se plaint du dos ou ne peux bouger, laisser la personne allongée et assurer un maintient de la tête jusqu'à l'arrivée des secours pour éviter d'éventuel agravation des lésions déjà présentes


Une fois constatée l’absence de signe de détresse vitale, le bilan est poursuivi. Vous demanderez à la victime si elle se souvient de ce qu’il s’est passé.
Enfin, vous lui demanderez si elle ressent des douleurs au niveau de la colonne vertébrale, de la tête, des membres, de l’abdomen et du thorax.

Dans tous les cas, si la victime n’a pas pu se relever seule, vous la laisserez allongée, immobile, en attendant l’arrivée des secours.
qu'est ce que je disais content

Alerter

Quand ?
Lorsque vous êtes face à une victime.
Dès que possible, mais après analyse rapide et succincte de la situation. C’est à dire après avoir pratiqué les bilans.

Comment ?
Par téléphone.
En informant d’autres concurrents de l’accident : vous leurs dictez votre bilan et leurs demandez de le répétez afin de vous assurer qu’il a été correctement mémorisé.

Qui ?
Le CENTRE 15 si vous êtes en ballade.
La direction de course via le prochain CP ou CH si vous êtes en course.
Sur la route ou dans les chemins en mode balade, vous pouvez jkoindre également les pompiers via le 18. Depuis votre portable composer le 112 qui vous permet de joindre les secours sans forfait et sans opérateurs spécifique (en gros ou que vous soyez, vous pourrer joindre les secours)


Que dire ?
Donner son nom, son numéro de course et le numéro de téléphone d’où l’on appelle.
Localisation très précise de l’événement.
Nature du problème.
Appréciation de la GRAVITE de l’état de la victime : son sexe, son âge, conscient ou inconscient, s’est ou ne s’est pas relevé seul et se plaint de…
Premières mesures prises et gestes effectués.
Le message d’alerte achevé, attendre les instructions avant de raccrocher.
L'appréciation de la gravité n'est pas de votre ressort. Comment savoir qu'une blessure est grave ou non, lorsque l'on a pas de connaissance yeuxauxciel
Pour résumer il y a 4 choses très importantes

Adresse la plus précise possible
La nature de l'accident
Le nombre de victime
L'état de la victime
Le reste est du détail : numéro de tél, sexe et age de la victime

Et effectivement Ne JAMAIS RACCROCHER EN 1 er


Surveillance

Une fois l’alerte donnée, vous resterez auprès du blessé en attendant l’arrivée des secours.
En cas d’évolution de l’état de la victime (exemple : elle devient inconsciente), vous n’hésiterez pas à rappeler le CENTRE 15 ou la direction de course.
Un blessé a toujours froid, couvrez le avec votre veste ou une couverture de survie si vous en avez une dans votre sac.
Elle est peu encombrante, légère et pas chère, elle est au moins aussi indispensable que les colliers RILSAN que nous avons tous dans nos bananes.

Ne jamais donner a boire ou a manger a un accidéenté, même s'il le demande et qu'il est en bonne forme©Fufu

Vous pouvez lui mouiller les lèvres pour lui faire du bien par contre

Si le sujet peut s’exprimer, il lui sera demandé les maladies qu’il peut avoir et les traitements en cours.
La surveillance porte sur :
- La conscience en parlant à la victime.
- La fréquence ventilatoire : normale chez l’adulte au repos, 12 à 20 mouvements par minute.
Vérifiez qu'il peut respirer normalement, le rhytme n'est pas important quand y'a déjà la panique de voir un pote par terre

- La fréquence du pouls : normale chez l’adulte au repos, 50 à 80 par minute.
Le pouls n'est plus au programme de secourisme, ne vous embetez pas avec ça

- La présence ou l’absence de sueurs.

En cas d’évolution de l’état de la victime avant l’arrivée des secours (exemple : elle devient inconsciente ou la fréquence du pouls augmente), vous n’hésiterez pas à rappeler le CENTRE 15 ou la direction de course.

Conclusion

Cet article traite de la conduite à tenir face à une victime consciente.
Dans le cas d’un sujet inconscient, il existe des manœuvres et des gestes à pratiquer pouvant sauver une vie avant l’arrivée des secours.
Ces derniers s’apprennent dans le cadre de l’Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS).
La formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail) à la même valeur que l'AFPS. Il se passe dans le cadre de votre travail et il est obligatoire d'en avoir un certain nombre dans les entreprises. N'hésiter pas à vous y inscrire

Il s’agit d’une formation accessible et recommandée à tout citoyen concerné par autrui.
N’hésitez pas à vous renseigner auprès des sapeurs pompiers de votre ville.



l'AFPS est une formation simple et rapide qui pourras sauver "le papi qui sétouffe avec une cacahuète à l'apéro" , le pote qui c'est sectionné un membre en roulant, etc... mais surtout : vous pouvez sauvez un(votre) enfant en danger de mort...
Last edited by Limp on 09 Apr 2007, 13:50, edited 1 time in total.

User avatar
wood13
Arsouilleur
Posts: 143
Joined: 18 Jan 2007, 20:37
Moto: Honda Nsr 2001
Location: MARSEILLE

Unread post by wood13 » 22 Jan 2007, 22:40

Merci gar, ca peut servir a DJ buttard quand il me ramasse au bord de la route!!!

User avatar
DJ-ButtarD
Légende
Posts: 2093
Joined: 12 Jan 2006, 20:18
Moto: Honda Nsr 2001
Location: Salon De Provence (13)

Unread post by DJ-ButtarD » 22 Jan 2007, 22:48

hi hi hi ;) j'ai fait les bon geste ??? c'est bon alors :D poto :p


en cas de chute , bien redréssé l'armature en fer pour pouvoir tourné le guidon , et prendre la moto de l'accidenté pour lui epargné tout effort !!!

Alala ! je rigole mais bon ... c'est pas toujour marrant ! sa aurai pu etre pire ! m'enfin bon ... :s

Merci limp , sa peu servire se que tu nous a donné la ;)
NSR en force !!!

Locked